RDC : L’ONG première urgence internationale envisage de coaliser avec la LIZADEEL dans la prise en charge des victimes de violences basées sur le Genre

L’ONG première urgence internationale a eu une séance de travail mercredi 25 octobre avec Ligue de la Zone Afrique pour la Défense des Droits des Enfants et Élèves ( LIZADEEL) au siège de TV LIZADEEL dans la commune de la Gombe à Kinshasa.Première urgence internationale travaille dans le domaine de la nutrition et la santé […]
Raphaël Cadaux, responsables des subventions à première urgence internationale s’exprime après l’audience avec les responsables de la LIZADEEL, à Kinshasa le 25 octobre 2023.© Francis MBALA/ lexpressif.com

L’ONG première urgence internationale a eu une séance de travail mercredi 25 octobre avec Ligue de la Zone Afrique pour la Défense des Droits des Enfants et Élèves ( LIZADEEL) au siège de TV LIZADEEL dans la commune de la Gombe à Kinshasa.
Première urgence internationale travaille dans le domaine de la nutrition et la santé en République Démocratique du Congo depuis 2001.
Les deux émissaires de l’organisation étaient venus s’enquérir de domaines d’intervention de la LIZADEEL en vue d’une éventuelle collaboration entre les deux parties dans les jours à venir pour apporter plus de soutien aux bénéficiaires de leurs assistances.

« L’objectif de cette réunion c’était avant tout d’abord de se rencontrer et de présenter à la fois chacun notre vision et notre programme en RDC», a précisé Raphaël Cadaux, responsables des subventions à première urgence internationale après l’audience avec les responsables de la LIZADEEL.

En compagnie de sa collègue Maryse Mulenda, responsable adjointe de projet multisectoriel au première urgence internationale à Kinshasa, Raphaël Cadaux a apprécié l’approche de prise en charge holistique des victimes des abus mise en place par la LIZADEEL envisageant la possibilité d’un futur partenariat entre leur deux organisations

«Ce qui m’a de plus enjoint c’est cet aspect très holistique et très large de la prise en charge des vulnérables que nous aussi on essaie de réaliser.Je pense qu’on aura des synergies potentielles à mettre en place.Nous par exemple sur l’aspect de prise en charge médicale des survivants de violences basées sur le genre.La LIZADEEL a un volet prise en charge psychosociale, juridique, l’accompagnement économique à posteriori.Je pense que cette synergie là est très importante», a déclaré Raphaël Cadaux.

Le coordinateur des avocats de la LIZADEEL, Me Lievain Gibungula a recommandé à Première urgence internationale d’orienter également ses efforts dans la prise en charge intégrale de grossesses issues de violes ainsi que des enfants nés des a abus sexuels qui manque souvent d’encadrement.

Les plus lus

Sur le même thème