RDC : la DPF-RDC plaide pour l’égalité de sexes et l’investissement dans l’éducation des femmes congolaises pour une économie inclusive

Dynamique pour la Protection des Femmes en République Démocratique du Congo ( DPF-RDC), plaide pour l’égalité de sexes et l’investissement dans l’éducation des femmes congolaises pour une économie inclusive en République Démocratique du Congo.La Présidente de cette structure de la défense et promotion des droits des femmes en RDC a exprimé le souhait de son […]
Logo de Dynamique pour la Protection des Femmes en République Démocratique du Congo (DPF-RDC). © DPF-RDC

Dynamique pour la Protection des Femmes en République Démocratique du Congo ( DPF-RDC), plaide pour l’égalité de sexes et l’investissement dans l’éducation des femmes congolaises pour une économie inclusive en République Démocratique du Congo.
La Présidente de cette structure de la défense et promotion des droits des femmes en RDC a exprimé le souhait de son organisation dimanche 21 janvier à notre rédaction.
Cela en réaction au discours inaugural du second mandat du Président Félix Tshisekedi prononcé samedi 20 janvier lors de son investiture à Kinshasa.

«Lors de son discours d’investiture devant une foule de dignitaires, de représentants diplomatiques et de citoyens, le Président de la République Félix Tshisekedi a dévoilé ses engagements en faveur de la démocratie, la prospérité économique, la sécurité du pays et la cohésion sociale.», rappelle Laetitia Nyemba Beleshay.
Laetitia Nyemba Beleshay, Présidente de Dynamique pour la Protection des Femmes en République Démocratique du Congo ( DPF-RDC). © Laetitia Nyemba
«Pour engager les femmes dans la prospérité économique, la sécurité nationale et la cohésion sociale en République démocratique du Congo, en ma qualité de Présidente de la Dynamique pour la Protection des Femmes en République Démocratique du Congo ( DPF-RDC), je trouve qu’il est essentiel de promouvoir l’égalité des sexes, d’investir dans l’éducation des femmes, de créer des opportunités économiques inclusives et renforcer la participation des femmes dans la prise de décision à tous les niveaux », propose t-elle.

La DPF s’engage à assurer la sensibilisation des filles et femmes Congolaises en faveur de l’accès à la formation et la lutte contre les discriminations afin de favoriser leur intégration et contribuer au développement durable de la République Démocratique du Congo.

L’ancienne boursière du programme américain Mandela Washington Felloship et membre du groupe YALI network estime que l’émergence des femmes congolaises devra également passé par la l’élimination des pesanteurs culturelles

«En outre, nous devons éliminer les stéréotypes de genre qui limitent les aspirations des femmes et les empêchent d’atteindre leur plein potentiel.
Ensemble, en tant que compatriotes engagés dans la vision inclusive que porte le Président Tshisekedi pour la valorisation de la junte féminine, nous pouvons ériger des ponts vers l’égalité professionnelle.
En investissant dans l’éducation, en favorisant des politiques équitables et en célébrant les réussites des femmes dans des domaines sous-représentés, nous créons un avenir où chacun, indépendamment du genre, peut prospérer et contribuer au développement de notre pays», ajoute Laetitia Nyemba.

«Dynamique pour la Protection des Femmes en RDC encourage les femmes à oser, à innover et à briser les plafonds de verre qui persistent.
En travaillant main dans la main, nous construisons un avenir où l’égalité des sexes est la norme, et où le talent féminin trouve sa place dans tous les secteurs de notre pays», espère t-elle.

Les plus lus

Sur le même thème