PDL-145 T : le PNUD fait l’état des lieux

Le programme des Nations unies pour le développement ( PNUD) a organisé le mardi 12 septembre à Kinshasa, une revue à mi-parcours du Programme de développement local de 154 territoires. Ces travaux auxquels ont pris part plusieurs acteurs et observateurs avaient pour objectif de faire le point sur les progrès réalisés vers l’atteinte des résultats […]
Construction du bâtiment administratif de Uvira dans la Province du Sud-Kivu dans le cadre du Programme PDL-145.© PNUD

Le programme des Nations unies pour le développement ( PNUD) a organisé le mardi 12 septembre à Kinshasa, une revue à mi-parcours du Programme de développement local de 154 territoires.

Ces travaux auxquels ont pris part plusieurs acteurs et observateurs avaient pour objectif de faire le point sur les progrès réalisés vers l’atteinte des résultats attendus du PDL-145T, analyser les contraintes dans la mise en œuvre et tirer les enseignements à capitaliser pour le reste de l’année.

Le PNUD a expliqué qu’il s’agit en outre d’assurer la redevabilité de cette entité des nations unies, en tant qu’agence d’exécution du programme auprès des parties prenantes en vue d’orienter la mise en œuvre des prochaines phases sur base des leçons tirées.
Dans certains coins du pays, les travaux amorcés ont déjà porté leurs fruits avec quelques infrastructures déjà remis à la population.Cependant, la situation est non reluisante dans plusieurs autres milieux où le programme de développement local de 145 territoires tarde les pas.

Les participants à la revue à mi-parcours organisée par le PNUD ont émis plusieurs recommandations en vue de faire bouger le ligne dans ce projet de développement et booster le désenclavement de la République Démocratique du Congo à la base.

Les plus lus

Sur le même thème