Bunia : la SOFEPADI ouvre un centre de prise en charge médicale des victimes de violence sexuelle

La Solidarité Féminine pour la Paix et le Développement Intégral a ouvert samedi 22 juillet à Bunia, son nouveau bâtiment de prise en charge holistique de victimes de violence sexuelle. Cette ouvrage est construite avec le soutien de l'organisation catholique TROCAIRE.
Photo de famille devant la clinique gynéco-obstétrique Karibuni wa mama après l’inauguration du bâtiment abritant l’ouvrage, le 22 juillet 2023 à Bunia.© SOFEPADI

L’organisation non gouvernementale Solidarité Féminine pour la Paix et le Développement Intégral (SOFEPADI), a ouvert samedi 22 juillet, un nouveau bâtiment de prise en charge holistique des femmes victimes de violence sexuelle dans la ville de Bunia chef-lieu de la province du même nom.
L’infrastructure est dotée d’une salle de chirurgie du centre médical « Karibuni wa mama» pour assurer la réparation des fistules et d’autres pathologies des femmes sans oublier d’autres cas de chirurgie en province.

Construit avec l’appui de l’Agence catholique irlandaise TROCAIRE à la hauteur de deux cents mille dollars américains, ce bâtiment a été inaugurée samedi 22 juillet par le Gouverneur militaire de Province la province de Bunia, le lieutenant Général Johnny Luboya NKashama.

La Présidente de la SOFEPADI indique qu’avec cette infrastructure, les données des victimes de violence sexuelle seront gardées confidentielles, un pari difficile à tenir avec les structures médicales privées

Madame Julienne Lusenge a salué l’engagement des partenaires au projet et insisté sur la nécessité de veiller à la sécurité du personnel du Centre médical Karibuni wa mama implanté dans un coin en insécurité et reculé.

« Motivée par ces défis, la SOFEPADI a pu mobiliser des fonds auprès de son partenaire TROCAIRE qui a compris la nécessité d’avoir ces services et qui est venu en appui pour la construction et l’équipement de ce bâtiment.. A cela, d’autres partenaires auprès de qui nous adressons également nos remerciements pour leur générosité manifestée à l’égard des femmes et filles survivantes de violences sexuelles dans la province de l’Ituri… », a expliqué Mme Julienne Lusenge PCA de SOFEPADI lors de l’inauguration du bâtiment.

Madame Julienne Lusenge, PCA de SOFEPADI, lors de son allocution d’inauguration du bâtiment de prise en charge de victimes de violence sexuelle à Bunia, le 22 juillet 2023.© SOFEPADI

Le Gouverneur militaire de province de Bunia, le Lieutenant Général Johnny Luboya Nkashama, n’a pas tari d’éloges à l’endroit de la Présidente de la SOFEPADI lors de son allocution d’inauguration et dans le livre d’or pour la circonstance « Je tiens à féliciter madame Julienne Lusenge.Ses œuvres n’arrêtent pas de parler d’elle.
C’est un grand modèle à suivre.Ce modèle devenu rare dans notre province.Que les enfants de l’Ituri en qui je place beaucoup de confiance puisse suivre son modèle du leadership que je rappelle crée l’espoir», a reconnu le Gouverneur de l’Ituri.

Les plus lus

Sur le même thème