RDC : l’Union européenne pour une justice contre les crimes de l’Est

Le Commissaire européen à la Justice Didier Reynders et le Chef de l’État Congolais Félix Tshisekedi se sont entretenus mardi 5 septembreà la cité de l’Union africaine à Kinshasa, autour de la situation sécuritaire à l’Est de la L’émissaire Européen a fait part de l’engagement de l’Union européenne en faveur d’une juste pour les crimes […]
À gauche et à droite, Commissaire européen à la Justice Didier Reynders et le Chef de l’État Congolais Félix Tshisekedi, s’entretiennent à la cité de l’Union Africaine à Kinshasa, le 05 septembre 2023.© UE

Le Commissaire européen à la Justice Didier Reynders et le Chef de l’État Congolais Félix Tshisekedi se sont entretenus mardi 5 septembre
à la cité de l’Union africaine à Kinshasa, autour de la situation sécuritaire à l’Est de la L’émissaire Européen a fait part de l’engagement de l’Union européenne en faveur d’une juste pour les crimes perpétrés à l’Est de la République Démocratique du Congo.

« Nous avons échangé avec le président Félix Tshisekedi sur la situation qui prévaut dans l’Est de la République démocratique du Congo. Nous lui avons fait part du rôle d’une justice transitionnelle sur les crimes qui sont commis dans l’Est de la République démocratique du Congo », a rapporté Didier Reynders.
« Nous voulons organiser, avec la Cour pénale internationale (CPI), une conférence internationale sur la justice transitionnelle et sur la lutte contre l’impunité au 1er semestre 2024 à Kinshasa. C’est très important de montrer qu’on continue à travailler pour les victimes » , a annoncé l’émissaire Européen devant la presse.

Dans un autre chapitre, Didier Reynders a déclaré avoir parlé avec Félix Tshisekedi de l’appui au processus électoral en RDC, que l’Union européenne souhaite inclusif et transparent.

« L’Union européenne soutient l’organisation des élections transparentes et crédibles en RDC pour donner confiance à la population dans les résultats qui viendront à la fin du processus électoral », a-t-il souligné.

Appui financier de l’union européenne à la justice et aux élections en RDC

La mission de Didier Reynders en RDC va du 04 au 8 septembre à Kinshasa et à Lubumbashi dans le cadre de la coopération qui existe entre l’Union européenne et la RDC.

Lors d’une conférence de presse lundi 4 septembre à l’issue des échanges qu’il a eu tour à tour, avec le président de la Cour constitutionnelle, le vice-Premier ministre en charge des Affaires étrangères et la ministre d’Etat à la Justice, Didier Reynders a annoncé une enveloppe de 14 millions d’euros de l’UE disposée à appuyer le processus électoral en RDC.

Il a en outre, révélé un programme d’appui de l’UE à l’appareil judiciaire congolais, orienté vers l’accès à la justice et les réformes dans ce secteur. Un fonds de l’ordre de 35 millions d’euros est disponibilisé notamment pour la formation des magistrats et la rénovation des infrastructures de justice, dont les prisons, a signifié Didier Reynders.

Les plus lus

Sur le même thème