RDC : La Ministre du Genre et la Cheffe de la MONUSCO ont échangé autour de la dynamique des femmes aux élections

La ministre Congolaise du Genre, famille et enfant et la représentante spéciale du Secrétaire général des Nations-Unies et Cheffe de la MONUSCO ont discuté mercredi 30 août à Kinshasa autour de la problématique de L’implication de la femme candidate aux élections de 2023. « Nous avons passé en revue les questions liées à l’implication des […]
De gauche à droite : Bintou Keita, représentante spéciale du Secrétaire général des Nations-Unies et Cheffe de la MONUSCO et Mireille Masangu Bibi Muloko, ministre Congolaise du Genre, famille et enfant.

La ministre Congolaise du Genre, famille et enfant et la représentante spéciale du Secrétaire général des Nations-Unies et Cheffe de la MONUSCO ont discuté mercredi 30 août à Kinshasa autour de la problématique de L’implication de la femme candidate aux élections de 2023.

« Nous avons passé en revue les questions liées à l’implication des femmes candidates au processus électoral et surtout des stratégies à mettre en place pour renforcer la collaboration entre la MONUSCO et le ministère du Genre en matière de la promotion de la femme en RDC ainsi qu’à la lutte contre les violences sexuelles et les violences basées sur le genre », a déclaré, la représentante spéciale du Secrétaire général des Nations-Unies, Bintou Keita, à l’issue de l’audience lui accordée par la Ministre du Genre, Famille et Enfant, Mireille Masangu Bibi Muloko.

Bintou Keita a souligné également la nécessité pour les femmes Congolaises de travailler non seulement avec les agences des systèmes des Nations-Unies en République démocratique du Congo, mais aussi avec tous les partenaires nationaux et internationaux, dans le but d’accompagner le combat de la femme congolaise et de garantir son autonomisation économique.

La ministre Congolaise du Genre, famille et enfant et la représentante spéciale du Secrétaire général des Nations-Unies et Cheffe de la MONUSCO ont convenu d’approcher tout ce qui concerne les dynamiques dans l’Est du pays non seulement l’implication de la MONUSCO, mais également avec les agences de fonds et programmes pour accompagner la nouvelle génération du plan d’action 13-25, Femme, Paix et Sécurité.

Les plus lus

Sur le même thème