RDC : Ados Ndombasi dépose sa proposition de loi sur l’organisation de la profession des sapeurs pompiers, auprès du Ministre de l’intérieur

Le député national Ados Ndombasi a déposé mercredi 23 août une proposition de loi sur la réglementation de corps de sapeurs pompiers en RDC, auprès du Ministre de l'intérieur Peter Kazadi. 
Le député national Ados Ndombasi, après la proposition de loi portant organisation et structuration de la profession des sapeurs pompiers en République Démocratique du Congo au Vice-Premier ministre de l’intérieur, sécurité et affaires coutumières à Kinshasa, le 23 août 2023.© Ministère de l’intérieur

Le député national Ados Ndombasi a remis mercredi 23 août sa proposition de loi portant organisation et structuration de la profession des sapeurs pompiers en République Démocratique du Congo auprès du Vice-Premier ministre Ministre de l’intérieur, sécurité et affaires coutumières à Kinshasa.

L’élu motive sa démarche par le fait que la matière relève de la compétence du Gouvernement.
Il compte accélérer la marche dans un contexte où les incendies sont devenus recurants ces derniers jours dans le pays, en l’occurrence à Kinshasa.

« Vous allez remarquer que chaque jour en RDC, il y a des incendies qui se déclarent par-ci par-là.
Mais malheureusement, le corps de sapeurs pompiers n’est pas organisé en République Démocratique du Congo », Honorable Ndombasi.

« Il est inacceptable d’avoir une ville comme Kinshasa qui n’a que neuf camions anti-incendie.Et cinq camions sont en panne.Tous les quatre camions sont à Gombe.Mais quend un incendie se déclare à Masina ou à Malueka, qu’est-ce qu’on fait ?, avec tous ces embouteillages.», ajoute-t-il.

L’élu de Kinshasa envisage voir s’installer les antennes des sapeurs pompiers dans toutes les communes de la ville de  Kinshasa ainsi que dans tous les territoires de la RDC.

«Je pense que ce travail que nous allons faire avec le Vice-Premier ministre de l’intérieur pourra bien sûr sauver des vies.
Vous devez savoir que les sapeurs pompiers ont un rôle très important.Pas seulement pour les incendies.Mais en cas d’éboulement, en cas de tremblement de terre, en cas de glissement de terrain, en cas de guerre aussi, ils sont là bien sûr pour aider et soulager les peines de la population», explique Ados Ndombasi.

Les plus lus

Sur le même thème