Depuis GOMA : Marie José Ifoku annonce sa candidature à la présidentielle de décembre prochain

Depuis Goma à l'Est de la République Démocratique du Congo, Marie José Ifoku a annoncé lundi 31 juillet, sa candidature à la présidentielle de décembre prochain. Elle compte s'engager dans cette course après son échec de 2018 afin d'apporter du changement dans plusieurs secteurs de la vie nationale; en l'occurrence pour mettre fin à la guerre de l'Est et améliorer les conditions de vie de la population dont les femmes et les enfants.
Marie José Ifoku, candidate déclarée à la présidentielle de décembre 2023 en RDC.© Droits tiers.

La Présidente Nationale du parti politique Alliance des Élites pour un Congo Nouveau ( AENC) et de l’asbl EKOKI INATOSHA, a insisté lundi 31 juillet depuis Goma, sur la nécessité de sa candidature à la présidentielle de décembre prochain.

Dépitée après sa visite d’assistance au camp des déplacés de Bulengo dans la ville de Goma, Marie José Ifoku a annoncé sa candidature devant la presse en présence d’une foultitude des femmes déplacées de guerre ensanglantée de l’Est de la RDC.
La Présidente de AENC a séjourné à l’Est de la RDC pour communier avec les femmes meurtries dans le cadre de la célébration de la journée internationale de la femme Africaine le 31 juillet.

« Je retourne à la course à la magistrature suprême.J’ai décidé d’être candidate à l’élection présidentielle», a annoncé Marie José Ifoku.

Faisant référence aux conditions de vie difficiles qu’endurent les populations de l’Est du pays, l’actrice politique affermit son engagement pour apporter du changement
« C’est ihumain ce qu’on est entrain de voir ici.Ce n’est pas normal de voir nos sœurs, nos enfants, nos frères vivre dans un tel état.
C’est ainsi que nous avons décidé de retourner et recommencer le combat noble pour pouvoir apporter un réel changement dans la vie des Congolais et particulièrement dans la vie de ces femmes-là.
C’est la raison pour laquelle je suis là à l’Est du pays.Parce que c’est par là que ça doit commencer.», a-t-elle ajouté.

S’adressant à la communauté internationale sur la guerre à l’Est de la RDC, Marie José Ifoku propose une approche économique pour en finir avec ces conflits
« Nous suivons tous la guerre qui est en Ukraine.Nous voyons comment toute cette communauté internationale met la main dans la patte pour que cette guerre cesse.
Mais nous la nôtre, voilà plus de 20 ans qu’elle perdure.Nous savons tous que c’est une guerre économique.Je pense que nous pouvons faire les choses autrement.En tant qu’humain, étant responsables, nous pouvons faire de cette zone, une zone économique spéciale où il peuvent venir installer leurs industries pour qu’ils puissent profiter des richesses que nous avons ici.Mais en le faisant de manière correcte dans le respect de l’autre.
Ces femmes et ces enfants manquent de dignité.Les choses doivent absolument changer.», envisage Marie José Ifoku.

Unique femme à la présidentielle de 2018 en RDC, la Présidente du parti politique AENC compte s’engager à nouveau dans la course avec plus d’assurance et appelle ses compatriotes au soutien
« Je suis venue rassurer mes frères et sœurs qui sont ici à l’Est du pays pour leur dire que nous avons commencé un combat.Nous avons crié « EKOKI INATOSHA,» ( en français : ça suffit), ça ne suffit pas.Nous devons aller dans le combat politique.Parce que c’est là que les décisions se prennent.C’est là que nous saurons apporter un réel changement.
Nous retournons dans la course et nous croyons que cette fois-ci ce sera la bonne façon de faire les choses.
Nous nous sommes levés pour être candidate, à vous de faire le choix», a expliqué Marie José Ifoku.

Les plus lus

Sur le même thème