Benjamin Tshikangu salue le discours d’investiture de Félix Tshisekedi et en révèle quelques bémols

Le jeune militant Congolais des droits civiques et politiques, Benjamin Tshikangu a dans une note à notre rédaction dimanche 21 janvier, salué le discours inaugural du second mandat du Président Congolais Félix Tshisekedi tenu au stade des martyrs à Kinshasa lors de son investiture. «Je salue le discours d’investiture du chef de l’État Félix Tshisekedi […]
Benjamin Tshikangu, militant Congolais des droits civiques et politiques.

Le jeune militant Congolais des droits civiques et politiques, Benjamin Tshikangu a dans une note à notre rédaction dimanche 21 janvier, salué le discours inaugural du second mandat du Président Congolais Félix Tshisekedi tenu au stade des martyrs à Kinshasa lors de son investiture.

«Je salue le discours d’investiture du chef de l’État Félix Tshisekedi pour son ton conciliant et ses appels à l’unité nationale. Il a mis l’accent sur la nécessité de réconcilier les différentes parties prenantes du pays et de travailler ensemble pour le développement économique et social», se félicite l’activiste.

Par ailleurs, Benjamin Tshikangu recense quelques insuffisances dans l’adresse du chef de l’Etat qui d’après lui n’a pas abordé certaines grandes questions épineuses qui gangrènent la nation dans son ensemble

«Cependant, je note que le discours manquait de détails concrets sur les mesures spécifiques que le Chef de l’Etat prévoit de prendre pour réaliser ces objectifs. De plus, j’ai souligné que le discours n’a pas abordé de manière adéquate et détaillée les défis majeurs auxquels le pays est confronté, tels que la corruption, les inégalités sociales et les tensions politiques», fustige le lauréat 2023 de 100 jeunes pages d’espoir de la RDC.
«En fin de compte, ce discours un bon point de départ, mais il reste à voir comment le gouvernement mettra en œuvre ses promesses et s’attaquera aux problèmes», conclut Benjamin Tshikangu.

Les plus lus

Sur le même thème