Vers la fin de la règle du célibat pour les prêtres catholiques ?

Une déclaration d’un haut responsable du Vatican remet sur la table une question évoquée en des termes parfois contradictoires par le pape. Le Vatican permettra-t-il bientôt aux prêtres de se marier ? C’est en tout cas la volonté affichée par l’archevêque de Malte, dont les propos ont été rapportés lundi 8 janvier par nos confrères […]

Une déclaration d’un haut responsable du Vatican remet sur la table une question évoquée en des termes parfois contradictoires par le pape.

Le Vatican permettra-t-il bientôt aux prêtres de se marier ? C’est en tout cas la volonté affichée par l’archevêque de Malte, dont les propos ont été rapportés lundi 8 janvier par nos confrères du Guardian. Charles Scicluna, qui s’exprime également en tant que secrétaire adjoint du dicastère pour la Doctrine de la foi au sein du Vatican, estime que l’Église devrait repenser l’obligation de célibat pour les prêtres, tout en reconnaissant que certains considéreront cette décision comme « hérétique ».

Dans un entretien accordé au journal Times of Malta, il déclare : « Si cela ne tenait qu’à moi, je réviserais la règle qui requiert le célibat pour les prêtres. L’expérience m’a montré que c’est un sujet que nous devons aborder sérieusement. » Il ajoute que « l’Église a perdu de grands prêtres, car ils ont choisi le mariage » et que « certains doivent composer avec une relation sentimentale secrète ».

Une question déjà évoquée par le pape
« Il y a de la place pour le célibat dans l’Église, insiste-t-il, mais il faut prendre en considération le fait qu’il arrive parfois aux prêtres de tomber amoureux et d’être contraints de choisir entre ça et leur vocation. C’est probablement la première fois que je le déclare publiquement, et cela paraîtra hérétique aux yeux de certains… »

Le Guardian rappelle que le pape François a soufflé le chaud et le froid sur le sujet depuis plusieurs années. En 2017, il a ouvertement déclaré que l’Église devait envisager d’ordonner prêtres des hommes mariés. Deux ans plus tard, il a écarté tout changement de règle, mais a concédé l’an dernier que le célibat « n’est pas éternel, comme l’ordination des prêtres », mais une « discipline ».

Les plus lus

Sur le même thème