ONU : les leaders mondiaux s’engagent en faveur d’un monde durable, inclusif et prospère d’ici 2030

Les dirigeants du monde ont adopté lundi 18 septembre, une déclaration politique soulignant leur engagement collectif à construire un monde durable, inclusif et prospère d’ici 2030. En mettant fortement l’accent sur les moyens de mise en œuvre, et en particulier sur le financement du développement, la Déclaration reconnaît que sans un bond quantique dans les […]

Les dirigeants du monde ont adopté lundi 18 septembre, une déclaration politique soulignant leur engagement collectif à construire un monde durable, inclusif et prospère d’ici 2030.

En mettant fortement l’accent sur les moyens de mise en œuvre, et en particulier sur le financement du développement, la Déclaration reconnaît que sans un bond quantique dans les investissements pour permettre des transitions justes et équitables en matière d’énergie, d’alimentation et numérique, ainsi qu’une transformation de l’éducation et une protection sociale solide dans les pays en développement, les objectifs ne seront tout simplement pas atteints.

En outre, la Déclaration appelle à une action immédiate pour mettre en œuvre les mesures de relance des ODD proposées par le Secrétaire général de l’ONU, qui appelle à une augmentation massive du financement pour la réalisation de ces objectifs à hauteur de 500 milliards de dollars chaque année. Elle témoigne également du ferme soutien de tous les pays à une réforme indispensable de l’architecture financière internationale afin de mieux refléter l’économie mondiale d’aujourd’hui.

« Je suis profondément encouragé par le projet de Déclaration politique détaillé et de grande envergure examiné ici aujourd’hui – en particulier par son engagement à améliorer l’accès des pays en développement au carburant nécessaire au progrès des ODD : le financement », a déclaré le Secrétaire général, peu avant l’adoption de la Déclaration. « Cela peut changer la donne et accélérer la réalisation des ODD ».

Selon lui, il y a six domaines cruciaux où des transitions urgentes sont nécessaires : agir contre la faim ; accélérer la transition vers les énergies renouvelables ; partager plus largement les avantages et les possibilités du numérique ; investir dans les systèmes éducatifs pour offrir une éducation de qualité aux enfants ; créer de nouveaux emplois décents et élargir la protection sociale ; et cesser la guerre contre la nature.

Les plus lus

Sur le même thème