Luise Mushikiwabo souhaite à la jeunesse francophone «de magnifiques jeux de la francophonie à Kinshasa»

Absente aux neuvièmes jeux de la francophonie qui se déroulent à Kinshasa du 28 juillet au 06 août prochain, la Secrétaire Générale de l'OIF, Louis Mushikiwabo a dans un tweet samedi 29 juillet, souhaité de magnifiques jeux de la francophonie à la jeunesse francophone. Elle a également souhaité que ces jeux puissent incarner l'échange, le partage et la diversité des valeurs partagées dans tout l'espace francophone.
Luis Mushikiwabo, Secrétaire Générale de l’organisation internationale de la francophonie.© Droits tiers

La secrétaire générale de l’Organisation de la Francophonie (OIF), Louise Mushikiwabo, souhaite «des magnifiques jeux de la francophonie à Kinshasa».
Absente à Kinshasa à cause de sa «non invitation à ces jeux par le gouvernement congolais », la Rwandaise s’est exprimée samedi 29 juillet par un court message sur son compte Twitter.

«A notre jeunesse francophone : je vous souhaite de magnifiques Jeux De La Francophonie à Kinshasa ! Qu’ils puissent incarner l’échange, le partage et la diversité, des valeurs partagées dans tout notre espace francophone ! Mais surtout, que vous puissiez vous dépasser dans toutes les compétitions et profiter au maximum de cet événement qui vous est pleinement dédié. On est ensemble ! », a écrit la Secrétaire Général de l’OIF.

Le 25 juillet, Oria Vande Weghe, porte-parole de la secrétaire générale de l’OIF, annonçait que celle-ci ne se rendrait pas à Kinshasa pour n’avoir pas reçu l’invitation formelle des autorités congolaises.

« Sur le plan institutionnel, les organisateurs des jeux, c’est la Francophonie et le pays hôte, qui offre ses services. Par conséquent, il n’est pas prévu une invitation particulière pour le secrétaire général de l’OIF. On n’invite pas l’organisateur ! », avait réagi le ministre congolais des Affaires étrangères, Christophe Lutundula le jour suivant sur RFI.

Les neuvièmes jeux de la francophonie ont été lancés avec pompe vendredi 28 juillet à Kinshasa.
L’organisation internationale de la francophonie était représentée à la cérémonie d’ouverture par sa Secrétaire Générale adjointe, Caroline St-Hilaire qui a harangué les foules au stade des martyrs avec son discours aux accents poétiques.

Les plus lus

Sur le même thème