L’OMS appelle à plus d’actions en faveur de la couverture santé universelle dans le monde

La Journée internationale de la couverture sanitaire universelle célébrée le 12 décembre de chaque année, vise à mieux faire comprendre la nécessité de disposer de systèmes de santé solides et résilients et d’une couverture-santé universelle dans tous les pays du monde. L’OMS s’indigne que plus de la moitié de la population mondiale ne bénéficie toujours […]

La Journée internationale de la couverture sanitaire universelle célébrée le 12 décembre de chaque année, vise à mieux faire comprendre la nécessité de disposer de systèmes de santé solides et résilients et d’une couverture-santé universelle dans tous les pays du monde.

L’OMS s’indigne que plus de la moitié de la population mondiale ne bénéficie toujours pas d’une couverture complète des services de santé essentiels. L’organisation appelle tous les dirigeants à faire de la Santé Pour Tous une priorité politique et d’investissement déclarant qu’il est temps d’agir pour le progrès dans ce domaine.

Le 12 décembre 2012, l’Assemblée générale des Nations Unies a adopté une résolution dans laquelle elle exhortait les États Membres à progresser plus rapidement sur la voie de la couverture sanitaire universelle, aussi appelée « couverture-santé universelle ». Celle-ci vise à assurer à chacun et à chacune, partout dans le monde, l’accès à des soins de qualité et à un coût abordable. Il s’agit d’une priorité essentielle en matière de développement international.

La COVID-19 a provoqué une prise de conscience en ce qui concerne les systèmes de santé du monde entier. Alors que la pandémie nous a appris de dures leçons, elles sont loin d’être nouvelles. L’ampleur de cette crise a renouvelé le sentiment d’urgence autour d’une couverture sanitaire universelle. Pour que les systèmes de santé fonctionnent, ils doivent fournir à tous une couverture sanitaire équitable, avec une priorité aux femmes et aux enfants, aux adoslescents et aux plus vulnérables, car ils sont confrontés aux obstacles les plus importants d’accès aux soins essentiels.

Le 12 décembre de chaque année, les personnes qui défendent la couverture sanitaire universelle prennent la parole pour sensibiliser le public au sort de millions de personnes qui n’ont toujours pas accès à des services de santé, pour mettre en avant les progrès accomplis dans ce domaine et pour lancer un appel aux dirigeants internationaux, afin que ceux-ci investissent davantage dans le secteur de la santé. L’objectif est de parvenir à une couverture sanitaire universelle d’ici à 2030.

Le but de la couverture sanitaire universelle est certes ambitieux, mais il est réalisable au fur et à mesure que le monde s’enrichit et dispose d’un meilleur accès aux services et aux technologies de la santé, tels que les vaccins et les antibiotiques, et que la pauvreté diminue. Pour faire en sorte que chaque personne profite du droit à la santé, les dirigeants politiques doivent faire les bons choix, à la fois économiques, financiers et sociaux Pour parvenir à la couverture sanitaire universelle (CSU), il est aussi essentiel de disposer d’un mécanisme de suivi permettant d’évaluer les progrès accomplis.

Les plus lus

Sur le même thème