Le PAM redoute l’accroissement de la famine dans le monde

Le Programme alimentaire mondial (PAM) a dans son communiqué du mardi 12 septembre, alerté que «chaque réduction de 1% de l’aide alimentaire risque de pousser plus de 400.000 personnes au bord de la famine». Le PAM estime que 24 millions d’individus dans le monde pourraient se retrouver en situation de famine au cours des 12 […]

Le Programme alimentaire mondial (PAM) a dans son communiqué du mardi 12 septembre, alerté que «chaque réduction de 1% de l’aide alimentaire risque de pousser plus de 400.000 personnes au bord de la famine».

Le PAM estime que 24 millions d’individus dans le monde pourraient se retrouver en situation de famine au cours des 12 prochains mois.Ce chiffre représente une augmentation de 50% par rapport à la situation actuelle.

L’agence des Nations-Unies déclare être contrainte de réduire considérablement les rations dans la plupart de ses opérations suite à l’effondrement du financement international de l’aide humanitaire.

« Le nombre de personnes confrontées à la famine dans le monde ayant atteint un niveau record, nous devons augmenter l’aide vitale, et non la réduire », alerte le PAM dans le communiqué signé par Cindy McCain, Directrice exécutive de l’organisation.

Le Programme Alimentaire Mondial indique qu’il accuse une baisse de financement de son budget de
60% cette année.Une première depuis 60 ans dans le contexte où le besoin d’aide humanitaire à l’alimentation ne cessent d’augmenter.

Le PAM averti que si rien n’est fait dans l’urgence pour accroître le financement d’aide humanitaire à l’alimentation, la famine qui s’accroît dans le monde pourrait susciter beaucoup d’autres instabilité dans les prochains jours

« Si nous ne recevons pas le soutien dont nous avons besoin pour éviter une nouvelle catastrophe, le monde connaîtra sans aucun doute davantage de conflits, de troubles et de famine. Soit, nous attisons les flammes de l’instabilité mondiale, soit nous agissons rapidement pour éteindre l’incendie », lit-on dans le communiqué du PAM.

La situation sociopolitique en Afghanistan est l’une des causes de la réduction de l’aide alimentaire qui frappe le PAM.
Le Programme Alimentaire Mondial a réduit depuis mais a réduit en mai dernier de 66% de personnes prises en charge par ses actions dans le monde.

Les plus lus

Sur le même thème