IXèmes jeux de la Francophonie à Kinshasa : le gouvernement assure sur le plan sanitaire et sécuritaire

Le ministre de la Communication et Médias, Patrick Muyaya a annoncé, dans la soirée du lundi 3 juillet à l’issue d’une réunion d’évaluation animée par le Premier ministre, que les plans sécuritaires et sanitaires ont été mis en place pour les IXe Jeux de la Francophonie prévus du 28 juillet au 6 aout. « Nous avons […]
Patrick Muyaya, Porte-parole du Gouvernement et Ministre de la communication et médias de la RDC.Photo archives.

Le ministre de la Communication et Médias, Patrick Muyaya a annoncé, dans la soirée du lundi 3 juillet à l’issue d’une réunion d’évaluation animée par le Premier ministre, que les plans sécuritaires et sanitaires ont été mis en place pour les IXe Jeux de la Francophonie prévus du 28 juillet au 6 aout.

« Nous avons été informés des dispositions sécuritaires qui sont prises. Parce qu’il y a des rumeurs, il y a ceux qui alimentent la manipulation, qui tentent à faire croire que Kinshasa n’est pas une ville sécurisée pour abriter les jeux. Ce qui est totalement faux. Il y a des plans de sécurité qui ont été faits. Il y a des ambulances spécifiques pour la prise en charge sanitaire de différents », assure t-il.

La communication du Gouvernement congolais intervient après l’annonce par le gouvernement du Québec la semaine dernière de ne pas envoyer d’athlètes ni d’artistes à ces jeux pour des raisons de sécuritaires et sanitaires.

La France a aussi réduit le nombre d’athlètes.

Le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a autorisé une « délégation réduite » à participer aux neuvièmes jeux de francophonie de Kinshasa pour les mêmes raisons.

Le ministre congolais de la communication
renseigne que le gouvernement a pris des dispositions par rapport aux exigences de certaines fédérations.

Au sujet des infrastructures devant accueillir ces jeux sportifs et culturels de la jeunesse francophone, Patrick Muyaya informe que les travaux seront finalisés sur les sites en chantier dans les jours à venir « On s’attèle à finaliser les derniers travaux sur les sites où il y a encore des travaux à faire. Les jours qui viennent, nous aurons une communication plus étendue sur le sujet pour permettre aux Kinois de se préparer à recevoir le monde francophone qui arrive. Nous allons aussi nous assurer que nous accompagnons nos sportifs et nos culturels qui doivent représenter la RDC à ces jeux », dit-il.

Les plus lus

Sur le même thème