RDC : Peter Kazadi lance l’atelier de validation de la stratégie de réduction de risques de catastrophes naturelles

Le Ministre de l’intérieur, sécurité et affaires coutumières Peter Kazadi a au nom du Premier Ministre Jean Michel Sama Lukonde lancé mardi 26 septembre les travaux de l’atelier de validation de la stratégie nationale de réduction de risques de catastrophes naturelles. Organisées par le Ministère des Affaires Sociales, Actions Humanitaires et Solidarité Nationale, ces assises […]
Peter Kazadi, Ministre Congolais de l’intérieur

Le Ministre de l’intérieur, sécurité et affaires coutumières Peter Kazadi a au nom du Premier Ministre Jean Michel Sama Lukonde lancé mardi 26 septembre les travaux de l’atelier de validation de la stratégie nationale de réduction de risques de catastrophes naturelles.

Organisées par le Ministère des Affaires Sociales, Actions Humanitaires et Solidarité Nationale, ces assises iront jusqu’au 28 septembre prochain.

Dans son mot d’ouverture, le Vice-premier Ministre et Ministre de l’Intérieur a rappelé que la réduction et la lutte contre les catastrophes naturelles constituent l’une des stratégies majeures arrêtées par le Gouvernement congolais pour relever les défis de développement du pays, conformément à la vision du Président de la République Félix Tshisekedi.

« (…) la République démocratique du Congo est résolument engagée à impulser son développement et bénéficier pleinement de ses potentialités et ressources naturelles. Ce processus requiert des multiples investissements, dont la performance est conditionnée par une maîtrise des risques éventuels et des actions appropriées pour leur gestion, aux fins de réduire au strict minimum les impacts négatifs sur les populations et sur la stabilité économique et financière du pays », a déclaré Peter Kazadi Kankonde.

Et d’ajouter :

« Pour le Gouvernement de la République, cette approche participative de l’élaboration de la stratégie nationale de réduction, de lutte contre des catastrophes et protection des populations vulnérables, constitue une preuve d’ouverture à travailler avec toutes les parties prenantes dans l’amélioration de son Programme intégré de la réduction de la pauvreté. C’est ici pour moi, l’occasion de rendre un vibrant hommage à Son Excellence, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, Président de la République, Chef de l’État, qui ne ménage aucun effort pour trouver des solutions durables dans la problématique liée à la gestion des risques des catastrophes tant naturelles qu’entropiques ».

Présent à cette cérémonie, le Ministre des Affaires Sociales, Actions Humanitaires et Solidarité Nationale, Modeste Mutinga Mutuishayi, a renchéri en ces termes :

Mutinga Mutuishayi
« Les ambitions de la République démocratique du Congo pour son émergence plaident pour l’intégration de la prévention des risques dans toutes les politiques publiques et tous les secteurs, en vue d’une gestion efficace des risques pour une réduction substantielle des pertes en vies humaines, économiques et environnementales, liée aux catastrophes et partant, contribuer au développement durable incluant l’amélioration de de la résilience communautaire ».

Cette cérémonie a connu aussi la participation du Représentant spécial adjoint du Secrétaire général des Nations-Unies en RDC, Monsieur Bruno Lemarquis. D’après celui-ci, cet atelier « vient concrétiser l’engagement pris par la République démocratique du Congo d’avancer avec la mise en œuvre de sa stratégie nationale de réduction de risques de catastrophes, ce qui contribuera à la mise en œuvre des objectifs du développement durable ».

En sa qualité de Garant de la sécurité au pays, le Vice-premier Ministre et Ministre de l’Intérieur s’est dit obligé de soutenir ledit atelier, en espérant que les résolutions issues des travaux des experts permettront de prévenir effectivement les risques de catastrophes naturelles.

Les plus lus

Sur le même thème