Brazzaville : début du sommet pour l’alliance mondiale de trois bassins forestiers en vue du renforcement de la gouvernance Sud-Sud

Le sommet de trois bassins se tient du  26 au 28 octobre à Brazzaville, capitale de la République du Congo. Des chefs d’Etat, des délégations officielles, institutions internationales, bailleurs de fonds, ainsi que plusieurs experts du secteur d’environnement échangent au cours de ces assises de trois jours. Les discussions vont porter sur le développement de […]
Une vue des participants à l’ouverture du Sommet des trois bassins forestiers, à Brazzaville, le 26 octobre 2023

Le sommet de trois bassins se tient du  26 au 28 octobre à Brazzaville, capitale de la République du Congo.

Des chefs d’Etat, des délégations officielles, institutions internationales, bailleurs de fonds, ainsi que plusieurs experts du secteur d’environnement échangent au cours de ces assises de trois jours.

Les discussions vont porter sur le développement de mécanismes de financement, d’implémentation et de régulation du marché du carbone souverain pour garantir la pérennité des trois bassins ainsi que le
renforcement de la gouvernance Sud-Sud pour les trois écosystèmes concernés à savoir : les bassins de l’Amazonie, Congo ainsi que celui du Bornéo Mékong au Sud-Est de l’Asie (Chine, Birmanie, Thailande, Laos, Cambodge et Vietnam).

La préservation de la biodiversité et des forêts tropicales est cruciale face au changement climatique. Le sommet des trois bassins réunira des dirigeants de l’Amazonie, du Congo et de la région Bornéo-Mékong-Asie du Sud-Est pour former une coalition mondiale.

Ces trois régions représentent à elles seules 80% des forêts tropicales du monde et deux tiers de la biodiversité terrestre, jouant ainsi un rôle essentiel de régulateur du bilan carbone.

L’objectif du Sommet est également de mettre en œuvre, dans le cadre de la décennie des Nations unies pour la restauration des écosystèmes, la première coalition mondiale pour la restauration de 350 millions d’hectares d’écosystèmes terrestres et aquatiques.

L’idée de ce forum découle de celui organisé en août dernier sur l’Amazonie par le président brésilien Lula Da Silva.

Ce sommet va définir les grandes lignes d’un schéma de Gouvernance Mondiale à travers la mise en place d’un accord de coopération en vue d’une Alliance mondiale de trois Bassins.

La signature des conventions de financement avec les bailleurs de fonds et le développement des mécanismes financiers avec le secteur privé, notamment le marché carbone pour assurer de manière durable le financement des trois Bassins, sont les attentes des experts.

La République Démocratique du Congo qui renferme 62 % de la forêt du bassin du Congo sera représentée à ce forum par son Chef de l’État Félix Tshisekedi et sa Ministre d’Etat à l’environnement et développement durable Eve Bazaïba.

Les plus lus

Sur le même thème