Rentrée scolaire en RDC : les écoles interdites de vendre aux élèves des fournitures scolaires par imposition

Le ministre de l’EPST, Tony Mwaba a interdit aux chefs d’établissements scolaires de vendre par imposition aux parents d’élèves des uniformes et autres fournitures scolaires. La mesure est contenue dans un communiqué du ministre publié le weekend dernier.Le document précise que les parents sont libres de se procurer les fournitures scolaires, les uniformes et tenues […]
Le Ministre congolais de l’enseignement primaire, secondaire et technique, Tony Mwaba.© Min.EPST

Le ministre de l’EPST, Tony Mwaba a interdit aux chefs d’établissements scolaires de vendre par imposition aux parents d’élèves des uniformes et autres fournitures scolaires.

La mesure est contenue dans un communiqué du ministre publié le weekend dernier.
Le document précise que les parents sont libres de se procurer les fournitures scolaires, les uniformes et tenues de l’éducation physique au marché de leur choix.

Dans un autre volet, le ministre de l’EPST exige que les frais scolaires soient perçus obligatoirement en monnaie nationale.

« Les inscriptions sont gratuites et doivent être faites aux dates fixées par le calendrier scolaire 2023-2024. Aucun test d’admission ne doit être organisé pour les nouveaux élèves et aucun frais de réinscription ne doit être exigé aux anciens élèves », a fait savoir le Ministre Tony Mwaba.

Il a en outre interdit de percevoir des acomptes des frais scolaires avant la rentrée scolaire, prévue au 4 septembre prochain.

Le ministre de l’EPST promet des sanctions sévères à l’endroit des chefs d’établissements scolaires récalcitrants.

Tony Mwaba, rappelle enfin que les responsables des écoles n’ont pas droit d’exclure un élève pour raison de son appartenance ethnique, raciale, religieuse ou pour non-paiement de frai scolaires.
Il indique avoir édicté ces mesures pour une rentrée scolaire 2023-2024 apaisée.

Les plus lus

Sur le même thème