RDC : le député Jacques Djoli plaide pour l’investissement dans la formation professionnelle

Le député national Jacques Djoli a déploré mardi 24 octobre, le système éducatif congolais essentiellement théorique qui débouche sur la production de chômeurs et des jeunes délinquants. C’était dans son intervention lors de l’examen à l’assemblée nationale de sa proposition de loi portant principes fondamentaux relatifs à la formation professionnelle. « L’architecture de formation dans […]
Le député national Jacques Djoli lors de son intervention à l’assemblée nationale lundi 22 octobre.

Le député national Jacques Djoli a déploré mardi 24 octobre, le système éducatif congolais essentiellement théorique qui débouche sur la production de chômeurs et des jeunes délinquants.

C’était dans son intervention lors de l’examen à l’assemblée nationale de sa proposition de loi portant principes fondamentaux relatifs à la formation professionnelle.

« L’architecture de formation dans notre pays est essentiellement formelle où l’enseignement primaire et secondaire et même technique, la formation académique sont essentiellement théoriques. Et il arrive qu’au bout de la chaine, c’est un système qui produit des chômeurs. Pour devenir enseignant à l’université, il ne faut pas nécessairement passer par le cursus de thèse. Vous pouvez, par l’expérience, valider les acquis », a expliqué l’élu de Boende dans la province de Tshuapa.

Professeur Jacques Djoli recommande à la RDC d’investir dans la formation professionnelle pour inverser la courbe du chômage des jeunes, avoir la main d’oeuvre locale et développer le pays.

« Au bout de la course, sur 100 000 diplômes, moins de 100 trouvent de l’emploi et tous les autres deviennent des cambistes, vendeurs des cartes, d’autres carrément des Kuluna », fait-il remarquer.

Cette proposition de loi déclarée recevable
a été envoyée à la commission politique, administrative et judiciaire (PAJ) de la chambre basse du Parlement pour être amendée par les députés nationaux endéans 48 heures à compter du mardi 24 octobre.

Les plus lus

Sur le même thème