EPST : les agents de services centraux réclament les huis mois d’arriérés de leur prime

Les agents de services centraux du ministère de l'enseignement primaire, secondaire et technique, ont effectué un sit-in jeudi devant le ministère des finances pour réclamer la signature par le ministre des finances des dossiers de paiement des arriérés de trois mois de leur prime encadrement.
Images d’illustration.© www.lexpressif.com/Francis MBALA

Près d’une centaine des enseignants de services centraux ont fait un sit-in jeudi 07 septembre devant le ministère des finances à Kinshasa.
Ils ont brûlé les pneus et lancé des cris hostiles à l’endroit du ministre des finances pour réclamer les arriérés de leurs primes d’encadrement de huis mois.

Réunis au sein du syndicat, Transparence et Justice Sociale ( TJS), les enseignants laisés déclarent avoir fourni beaucoup d’efforts légaux auprès des autorités pour avoir leurs dûs mais sans succès.
Leur sit-in de ce jeudi avait surtout pour objectif urgent de réclamer la signature par le Ministre des finances Nicolas Kazadi de dossiers de trois mois d’arriérés de leur prime déjà alignés par la direction de trésor et ordonnancement

Marcel Lutumba, Secrétaire Fédéral et Délégué de la Transparence et Justice Sociale, jeudi 07 septembre 2023, au Ministère des finances.©www.lexpressif.com/ FRANCIS MBALA
«Nicolas Kazadi et son cabinet sont entrain de jouer avec les agents et fonctionnaires de l’Etat.», a lancé sur placé, le Secrétaire Fédéral et Délégué de la Transparence et Justice Sociale, Marcel Lutumba, sous un ton de colère à notre micro.
«Arrivés ici le 04 septembre, nous avons manifesté pour les trois DTO que nous avons ici.Ils n’ont signé aucun.Ils nous ont menti qu’ils ont signés.Le Ministre des finances collabore avec le Ministre de l’éducation primaire, secondaire et technique Tony Mwaba qui ne fait absolument rien.Nos enfants ne sont pas rentrés à l’école faute de moyen.
Parmi nous il y a les agents de la correction de l’examen d’État ainsi que ceux de l’administration centrale de l’EPST.
Ces Ministres n’aident pas le Chef de l’État.»,
expliqué sur place le Délégué de la TJS, Marcel Lutumba au micro de lexpressif.com.

Ces administratifs de l’enseignement primaire, secondaire et technique de la RDC réclament également la mécanisation de leur prime d’encadrement afin d’optimiser son paiement à tous le personnel concerné.

Les plus lus

Sur le même thème