Sommet BRICS : la RDC a mobilisé les investisseurs en faveur de son projet de fabrication des batteries électriques

La République démocratique du Congo a lors de sa participation au quinzième sommet du BRICS en Afrique du Sud, invité les investisseurs présents à appuyer la matérialisation de son projet de fabrication des batteries et véhicules électriques, vendredi du ministère de l’Industrie.Indique le communiqué du Ministère congolais de l’industrie. « J’ai invité au cours des […]
Le Ministre congolais de l’industrie Julien Paluku.

La République démocratique du Congo a lors de sa participation au quinzième sommet du BRICS en Afrique du Sud, invité les investisseurs présents à appuyer la matérialisation de son projet de fabrication des batteries et véhicules électriques, vendredi du ministère de l’Industrie.
Indique le communiqué du Ministère congolais de l’industrie.

« J’ai invité au cours des rencontres B2B ( business to business en anglais), les investisseurs des différents pays présents à Johannesburg, en RSA , à appuyer la République démocratique du Congo, dans la matérialisation du grand projet précurseur d’installation de la première usine de fabrication des batteries et véhicules électriques, dans la zone économique spéciale de Kinsevere, province du Haut-Katanga, pour changer les économies des pays africains », lut-on dans le communiqué reprenant les propos du ministre Julien Paluku de l’industrie.

Le ministre de l’Industrie, en a profité pour appeler les investisseurs à installer leurs industries dans les zones économiques spéciales congolaises, d’autant plus que celles-ci offrent des avantages fiscaux, parafiscaux et douaniers, a-t-il souligné.

Ce dernier, a, dans son intervention, vanté les nombreuses ressources de la RDC notamment les minerais stratégiques qui entrent dans la fabrication des batteries et des véhicules électriques.

Soixante-cinq (65) Chefs d’Etats et de gouvernement d’Afrique, d’Asie et d’Amérique latine, ont pris part à ces assises de haute portée économique.

Les présidents Luiz Lula Da Sylva du Brésil, et XI Jiping de la Chine et Cyrille Ramaphosa de la République Sud-africaine sont intervenus en présentiel, tandis que Vladimir Poutine de la Russie est intervenu par visioconférence.

Le Premier ministre indien Nerenda Modi, est intervenu lui aussi, par visioconférence, à ce sommet qui a connu l’adhésion de l’Arabie Saoudite, de l’Argentine, de l’Égypte, des Émirats Arabes Unis, de l’Éthiopie et de l’Iran.

Les plus lus

Sur le même thème