RDC : L’IGF oblige la société SAMCRETE à justifier l’utilisation de 24.148.018,70 $ du trésor public reçus de FPI pour la construction de la route Kananga-Mbuji-Mayi

Dans son communiqué du lundi 23 octobre, l’inspection Générale des Finances (IGF) informe avoir bloqué un paiement de 27 millions $ par le FPI à la Société SAMCRETE pour la construction de la Route Nationale n° 1, tronçon KANANGA – MBUJI MAYI. L’IGF déclare avoir obligé la société à justifier d’abord 24.148.018,70 (Dollars américains vingt-quatre […]
Jules Alingete Key, Inspecteur Général Chef de service de l’IGF.© IGF

Dans son communiqué du lundi 23 octobre, l’inspection Générale des Finances (IGF) informe avoir bloqué un paiement de 27 millions $ par le FPI à la Société SAMCRETE pour la construction de la Route Nationale n° 1, tronçon KANANGA – MBUJI MAYI.

L’IGF déclare avoir obligé la société à justifier d’abord 24.148.018,70 (Dollars américains vingt-quatre millions cent quarante-huit mille dix-huit virgule septante) des fonds reçus pour les mêmes travaux en avril 2022.

«En effet, depuis le mois d’avril 2022, cette Société avait déjà bénéficié d’un paiement de USD 27.257.727,00 (Dollars américains vingt-sept millions deux cent cinquante-sept mille sept cent vingt-sept) pour lesdits travaux.
A ce jour, l’évaluation des travaux sur terrain effectués par cette Société
n’indique qu’une réalisation à hauteur de USD 3.109.000,30 (Dollars américains trois millions cent neuf mille virgule trente), soit un taux d’exécution physique de 11,41%.
Ainsi, la Société SAMCRETE doit encore justifier le montant de USD 24.148.018,70 (Dollars américains vingt-quatre millions cent quarante-huit mille dix-huit virgule septante) à sa disposition.», explique le document de l’IGF signé par son chargé de presse Dieunit Kanyinda Mampinda.

Les plus lus

Sur le même thème