RDC : le Premier ministre a invité les BRICS à capitaliser les atouts de son pays face aux défis qui se posent à l’humanité

Dans son discours à la clôture du 15 ème sommet du BRICS en Afrique du Sud, le 24 août, le Premier Ministre congolais Jean-Michel a invité le pays de cette organisation a capitaliser les multiples atouts que regorge la RDC afin de relever les grands défis actuels de l'humanité.
L’assistance à la clôture du 15 ème sommet de BRICS à Johannesburg, en Afrique du Sud, le 24 août 2023.© PRIMATURE RDC

Le Premier ministre Congolais a présenté des multiples potentiels de la RDC dans son discours au nom du Chef de l’État Félix Tshisekedi à la clôture du 15 ème sommet de BRICS jeudi 24 août en Afrique du Sud.

De part ses potentiels, Jean-Michel Sama Lukonde a présenté la République Démocratique du Congo comme « Pays solution » face aux enjeux actuels de l’humanité ».C’était devant plusieurs chefs d’Etat et de gouvernement, ayant pris part à ce sommet.

« L’évaluation des potentialités dont regorge mon pays m’amène à affirmer son caractère de pays solution, car les investissements souhaités et attendus et qui s’inscrivent dans un cadre de coopération multilatérale gagnant-gagnant permettront au monde d’affronter les défis qui se posent à lui sans heurts », a conclu le Chef du Gouvernement congolais.

Sur l’optimisme de  cinq membres du Brics

Dans son allocution, le Chef du Gouvernement congolais a auparavant salué « l’optimisme » qui caractérise les cinq membres des BRICS à affronter les problèmes qui se posent à l’humanité actuellement.

« Ce Sommet s’inscrit, dans la dynamique du changement du paradigme macro-économique et géopolitique du monde et place nos États respectifs devant leur responsabilité de trouver des solutions appropriées aux grands défis qui se posent à l’humanité, à l’instar de la pandémie à COVID-19, du changement climatique, de l’atteinte des Objectifs de Développement Durable à l’horizon 2030, de la transition énergétique et de la biodiversité’», a souligné Sama Lukonde.

La marche du BRICS saluée

« Face à toutes ces réalités, il y a lieu de relever que d’Ekaterinbourg en Russie en 2009 à Johannesburg en Afrique du Sud en 2023, il y a certes un pas qui a été franchi, notamment celui de l’existence de la Banque de Développement et d’un Fonds Commun des Réserves de change des BRICS afin de consolider l’optimisme à affronter les problèmes qui se posent à l’humanité », avait déclaré d’entrée de jeu le Premier ministre Sama Lukonde.

Saisissant la portée du thème central du Sommet : « Le partenariat pour une croissance mutuelle accélérée, un développement durable et un multilatéralisme inclusif », le Premier ministre congolais a invité les BRICS à capitaliser particulièrement les atouts de la RDC face aux défis qui se posent à l’humanité.

Cet acronyme regroupe l’Afrique du Sud, l’Inde, le Brésil, la Chine et la Russie. Au menu de ce 15ᵉ sommet, l’élargissement à de nouveaux membres du bloc de pays émergents. Les BRICS revendiquent notamment une croissance accélérée, un développement durable et un multilatéralisme inclusif.

Les plus lus

Sur le même thème