RDC: le Forum économique sur la Nouvelle Économie du Climat (NEC) se tient à Kinshasa

La première édition du forum sur la nouvelle économie du climat se tient à Kinshasa du 19 au 21 juillet 2023. Quelques Ministres Congolais, les entrepreneurs Congolais et étrangers du secteur privé prennent part à ces assises.
Photo de famille des acteurs au Forum économique sur la Nouvelle Économie du Climat (NEC) à Kinshasa, le 19 juillet 2023.© PRIMATURE RDC

«Accompagner le secteur privé congolais à tirer pleinement profit du marché carbone dans un climat d’affaires de haute intégrité », c’est le thème de la première édition du forum sur la nouvelle économie du climat ouverte à Kinshasa mercredi 19 juillet.

Ce forum est organisé par le cabinet du chef de l’Etat à travers le bureau de la conseillère principale en charge de l’environnement.

Il regroupe quelques membres du Gouvernement, des opérateurs économiques des secteurs privés congolais et étranger du marché de carbone.

Ce travaux ont été lancé par le Premier ministre, Jean-Michel Sama Lukonde.

Le Chef du Gouvernement a souligné la nécessité d’ouvrir de nouvelles perspectives afin de renforcer la dynamique du développement économique et social de la République démocratique du Congo

Sama Lukonde a précisé que ce forum de trois jours vise à faire passer le pays du slogan « RDC Pays Solutions », doté d’innombrables ressources naturelles jouant passivement un rôle de stabilisation mondiale, vers l’identification concrète des opportunités qu’offrent les secteurs de l’environnement et du climat pour l’entrepreneuriat et les opérateurs économiques.

Cela devrait avoir comme effet d’entraînement l’amélioration des conditions de vie et du bien-être des populations.

«La solution que la RDC apporte à la menace climatique mondiale doit d’abord être localement bénéfique avant qu’elle ne soit envisagée à l’échelle planétaire. Notre action en faveur du climat se doit ainsi de répondre aux défis internes et externes sur le développement économique durable, car la solidarité entre les nations doit tenir compte du principe de responsabilité envers nos populations respectives et des exigences du développement communautaire », a soutenu le Premier Ministre Congolais.

La conseillère principale du Président de la République en matières environnementales, Stéphanie Mbombo a pour sa part souligné la nécessité d’accompagner le secteur privé congolais afin qu’il tire réellement profit du marché carbone.

Les plus lus

Sur le même thème