RDC : Jules Alingete invite le Gouvernement à financer la relance de Congo Airways avec 32 millions $ voire plus

L’inspecteur général chef de service de l’inspection générale des finances ( IGF) , appelle le Gouvernement congolais à financer la relance de la société nationale d’aviation Congo Airways dont le besoin se chiffre à 32 millions de dollars américains. Jules Alingete s’est exprimé devant le journalistevendredi 15 septembre à Kinshasa, en marge du trente-sixième anniversaire […]

L’inspecteur général chef de service de l’inspection générale des finances ( IGF) , appelle le Gouvernement congolais à financer la relance de la société nationale d’aviation Congo Airways dont le besoin se chiffre à 32 millions de dollars américains.

Jules Alingete s’est exprimé devant le journaliste
vendredi 15 septembre à Kinshasa, en marge du trente-sixième anniversaire de l’inspection générale des finances.

Le récent vole de Congo Airways date du 11 septembre dernier suite aux pannes survenues à ses appareils.Les dirigeants de la compagnie sollicitent le financement de charge par le gouvernement de la République pour tirer l’entreprise du gouffre infernal.
L’inspecteur général chef de service de l’IGF qui appelle le Gouvernement à faire plus dans l’urgence pour sauver la situation estime même que le déclin de Congo Airways est une honte pour la République Démocratique du Congo

« Suite à cette situation inquiétante, la population congolaise commence à traverser dans un autre pays juste pour aller dans une province, c’est vraiment une honte pour la nation. Le Gouvernement devra trouver une solution le plus vite possible : mettre à disposition 32 millions voire 100 millions de dollars car c’est une entreprise qui fait la fierté de notre pays. », s’est exprimé Jules Alingete en faveur d’une compagnie qui fait « la fierté de la nation ».

Le Chef de l’IGF déclare que la compagnie aérienne a été détruite dès sa mise en route par des personnes sans foi ni loi animées par un esprit obscur de destruction.

La disparition de Congo Airways du ciel Congolais depuis une semaine affecte la circulation des personnes à l’intérieur du pays avec un impact économique et social très important.

Les plus lus

Sur le même thème