Peter Kazadi et la délégation de la Banque mondiale discutent sur un projet de transformation numérique de la RDC

La Banque mondiale développe un projet de la transformation numérique de la République Démocratique du Congo. L’objectif est non seulement de développer les compétences numériques dans le pays, mais aussi et surtout de permettre aux Congolais d’avoir plus d’accès aux services liés à ce domaine. Les modalités pratiques de la mise en œuvre de ce […]
Image d’illustration

La Banque mondiale développe un projet de la transformation numérique de la République Démocratique du Congo. L’objectif est non seulement de développer les compétences numériques dans le pays, mais aussi et surtout de permettre aux Congolais d’avoir plus d’accès aux services liés à ce domaine.

Les modalités pratiques de la mise en œuvre de ce projet ont fait l’objet des échanges, jeudi 02 novembre 2023 à Kinshasa, entre le Vice-premier Ministre Peter Kazadi Kankonde et une délégation de la Banque mondiale.

Isabel Neto, directrice sectorielle pour le Numérique à la Banque mondiale

« La Banque mondiale prépare en ce moment un projet pour la transformation numérique de la RDC. C’est un projet qui concerne plusieurs volets pour appuyer l’accélération de la transformation digitale dans le pays, le projet sur les questions d’accès à la large bande, mais aussi qu’est-ce qu’il faudrait faire pour que les citoyens puissent avoir davantage l’accès aux services numériques, et puis aussi un troisième volet sur les compétences numériques. On était avec Son Excellence, le Vice-premier Ministre et Ministre de l’Intérieur, pour discuter sur le projet, les priorités du Gouvernement, et puis comment faire la coordination entre les activités qui sont déjà en cours et celles qui sont proposées dans le projet », a expliqué madame Isabel Neto, directrice sectorielle pour le Numérique à la Banque mondiale.

Elle a également indiqué qu’il s’agit pour l’instant de coordonner un certain nombre d’approches et de se mettre d’accord sur quelques spécificités en vue de la mise en œuvre dudit projet.

« Pour l’instant, nous sommes sur la phase de préparation du projet. On compte amener ce projet, au moins de la part de la Banque mondiale, à notre Conseil d’administration pendant l’année 2024 jusqu’à juin. Nous sommes sur le point de nous mettre d’accord sur les activités du projet et sur les résultats attendus », a dit madame Isabel Neto.

Le coût global de ce projet s’élève à près de cinq cents millions de dollars américains. La Banque mondiale, d’après sa directrice sectorielle pour le Numérique, apporte quatre cents millions de dollars, tandis que l’Agence française de développement (AFD) contribue avec un montant global de cinq millions de dollars américains.

Les plus lus

Sur le même thème