Le Japon promet son soutien à la RDC dans la mise en œuvre du projet Inga

Le gouvernement japonais a exprimé vendredi, la volonté d’apporter son appui et son accompagnement au gouvernement de la République démocratique du Congo  dans la mise en œuvre du projet Inga et  des énergies renouvelables ainsi que dans l’exploitation et la transformation locale des  minerais.L’information est contenue dans un communiqué du ministère congolais de l’économie nationale […]
De gauche à droite, le vice-ministre parlementaire Japonais des Affaires étrangères Fukazawa Yolchi et Vital Kamerhe, Ministre congolais de l’économie nationale à Kinshasa, le 19 janvier 2024.© Ministère congolais de l’économie nationale.

Le gouvernement japonais a exprimé vendredi, la volonté d’apporter son appui et son accompagnement au gouvernement de la République démocratique du Congo  dans la mise en œuvre du projet Inga et  des énergies renouvelables ainsi que dans l’exploitation et la transformation locale des  minerais.
L’information est contenue dans un communiqué du ministère congolais de l’économie nationale rendu public ce week-end.

« Nous témoignons notre soutien au gouvernement congolais et présentons deux projets à mettre en œuvre dans le domaine de l’énergie à savoir, le financement non remboursable de la construction des sous-stations énergétiques à Kinshasa et la disponibilité d’un prêt remboursable pour la mise en œuvre du projet Inga », a d’après le communiqué, indiqué le vice-ministre parlementaire Japonais des Affaires étrangères Fukazawa Yolchi chef de la délégation du gouvernement du pays du soleil levant.

Possible coopération universitaire entre le Japon et la RDC

Par ailleurs, le vice-Premier ministre en charge de l’Economie nationale, Vital Kamerhe a sollicité auprès de son hôte la coopération universitaire pour le transfert des connaissances et le partage d’expériences.

Réagissant aux préoccupations du vice-Premier ministre de l’Economie nationale, Fukazawa Yolchi a précisé que le gouvernement japonais va lancer, dès cette année, un nouveau programme de formation des étudiants et fonctionnaires en provenance des pays partenaires qui ont besoin de l’expertise japonaise dont la RDC.

Le Japon a déjà réalisé plusieurs projets dans le domaine des infrastructures en RDC parmi lesquels le pont Maréchal  sur le fleuve Congo entre la ville de Matadi et celle de Muanda, les centres de formation de l’Institut national de préparation professionnelle ainsi que la route des Poids lourds rebaptisée la route de l’Amitié Sino-Congolaise.

Les plus lus

Sur le même thème