Kinshasa : l’INPP annonce la construction d’un vaste centre de formation et préparation professionnelle à Maluku

Le comité de gestion de l'INPP annonce la construction pour bientôt d'un nouveau centre de formation et préparation professionnelle des jeunes dans la commune de Maluku à Kinshasa. Ce centre aura plusieurs bâtiments et une capacité d'accueil de 15.000 personnes y bénéficieront d'une formation ainsi qu'un renforcement des capacités chaque année.
Godefroy-Stanislas Tshimanga wa Muntuabo, DG de l’INPP le 06 janvier 2023 au siège social de l’INPP à Kinshasa, lors de la cérémonie de présentation des nouvelles autorités nommées.© INPP

Un nouveau centre de formation de l’Institut national de pratique professionnelle (INPP) à Maluku sera construit dans les touts prochains jours dans dans la commune de Maluku a l’Est de la ville.

Cela entre dans le cadre du projet Kin Elenda qui vise a booster l’entrepreneuriat à Kinshasa.
Le Directeur Général de l’INPP Godefroy-Stanislas Tshimanga wa Muntuabo qui annonce cette nouvelle lundi 28 août dernier lors de la visite d’inspection du site visé pour la construction de ce centre, justifie le choix de Maluku par le souci de se rapprocher de la population active concernée par les formations de son établissement.

«Nous sommes venus visiter ce site sur lequel sera érigé un grand centre de l’Institut national de pratique professionnelle(INPP) dans le cadre du projet Kin Elenda à travers lequel nous allons contribuer à la formation des jeunes et au renforcement des capacités de la population active», a expliqué le directeur général de l’INPP Godefroy-Stanislas Tshimanga wa Muntuabo cité dans dans le communiqué du mardi 29 août.

Le document de l’INPP précise que son nouveau centre de Maluku aura une capacité d’accueil annuelle de 15.000 stagiaires à former, avec la spécificité d’avoir un cadre d’hébergement d’une capacité de 120 personnes pendant les différentes sessions qui y seront organisées. Le centre sera doté de 7 bâtiments ultra modernes notamment ; les salles de formation et quelques bureaux des formateurs, un bâtiment pour les laboratoires, un bâtiment pour les grands ateliers, un bâtiment pour les contrôles techniques et un autre pour l’hébergement.

A en croire la source, l’INPP Maluku aura pour vocation la production chaque année de 15.000 personnes qualifiées dans diverses filières dont celles dites innovantes visant à former la main d’œuvre qui va directement travailler dans la Zone économique spéciale (ZES) de Maluku, partie Est de Kinshasa.

«Le choix de ce lieu s’explique d’abord par sa proximité avec toutes les activités qui vont se développer dans la ZES. Son emplacement, là où nous sommes situés actuellement, est un peu éloigné de la population jeune et active qui a besoin de nos services sur l’ensemble de la ville de Kinshasa, plus particulièrement dans sa partie Est, mais c’est un site idéal par rapport à la ZES de Maluku», indique également le Directeur général de l’INPP.
«Outre les formations que nous donnons déjà, nous allons ajouter dans le nouveau centre ; l’assainissement ainsi que la gestion des déchets et biomasse», ajoute le DG de l’INPP.

Inscrivant également son action dans le cadre du projet gouvernemental de développement local de 145 territoires, l’INPP a lancé un vaste chantier de la construction de plusieurs centres de formation dans tous les coins du pays.
Le Directeur général de l’INPP Godefroy-Stanislas Tshimanga wa Muntuabo avait lancé le 25 juillet dernier, les travaux de construction du nouveau bâtiment dans la province du Lualaba.

Les plus lus

Sur le même thème