Kinshasa: la RDC plaide pour des lois qui favorisent le développement économique de l’Afrique au sein de L’OHADA

le Premier Ministre congolais Jean-Michel Sama Lukonde a à l'ouverture de la 55ème session du conseil des ministres de l'OHADA à Kinshasa mardi, exprimé l'attachement du gouvernement congolais à des lois transparentes qui favorisent le développement économique de l’Afrique.
Les participants à la 55ᵉ session du Conseil des ministres de L’OHADA, le 29 août 2023, à Kinshasa.© PRIMATURE RDC

Il s’est ouvert, mardi 29 août à Kinshasa, la 55ᵉ session du Conseil des ministres de l’Organisation pour l’harmonisation du Droit des affaires en Afrique (OHADA).À l’occasion le Premier Ministre congolais Jean-Michel Sama Lukonde a exprimé l’attachement du gouvernement congolais à des lois transparentes qui favorisent le développement économique de l’Afrique

«La République démocratique du Congo s’inscrit pleinement  à la vision d’une Afrique où le développement économique est favorisé par des lois et des règlements transparents, cohérents et équitables. L’OHADA incarne cette vision en fournissant un cadre dynamique qui soutient l’intégration régionale et les pratiques économiques sures», a fait savoir le Premier ministre congolais Sama Lukonde à l’ouverture de cette session de deux jours.Poursuivant son intervention, le Chef du Gouvernement congolais a ajouté :
«Nous comprenons que pour assurer les investissements nécessaires à notre développement, nous devons offrir un environnement juridique prévisible et sécurisé. Et l’OHADA est un partenaire dans cette quête».

Le Chef du Gouvernement congolais a exprimé sa gratitude à l’endroit des Etats membres de l’OHADA qui manifestent l’intérêt d’atteindre les objectifs assignés par cette organisation.

Jean-Michel Sama Lukonde estime que cette session de l’OHADA est une occasion de tracer une voie vers la convergence juridique et la prospérité économique du continent africain.

«Aujourd’hui, nous nous retrouvons pour honorer les trois décennies d’engagement résolu envers l’harmonisation du droit des affaires en Afrique et pour tracer une voie audacieuse vers un avenir pour la convergence juridique et la prospérité économique», a-t-il souligné.

Sama Lukonde a plaidé pour l’installation de l’un des organes de l’OHADA en République démocratique du Congo et dénoncé les atrocités du Rwanda à l’Est de la RDC. Il a indiqué que cette situation ne favorise pas le développement économique du continent en général, et de la région des Grands lacs en particulier.

Les plus lus

Sur le même thème