RDC : Validation jeudi de la 3e phase du Programme d’appui à la réforme de la police

Le vice-premier ministre et ministre de l’Intérieur Peter Kazadi a validé jeudi 22 juin à Kinshasa, la troisième phase du Programme d’appui à la réforme de la police (PARP III), en présence des partenaires extérieurs, dont l’Union européenne qui finance ce programme. Une présentation globale de sa mise en œuvre, des réalisations et des défis […]

Le vice-premier ministre et ministre de l’Intérieur Peter Kazadi a validé jeudi 22 juin à Kinshasa, la troisième phase du Programme d’appui à la réforme de la police (PARP III), en présence des partenaires extérieurs, dont l’Union européenne qui finance ce programme.

Une présentation globale de sa mise en œuvre, des réalisations et des défis à relever ont été examinés par le ministre, les partenaires et les responsables de la police nationale.

Pour permettre au programme d’aller de l’avant et d’atteindre les objectifs fixés et les impacts attendus, le comité technique adresse aux autorités de pilotage, dont le ministre de l’Intérieur, quelques demandes :

« Le cadre légal et règlementaire, le budget de la réforme de la police nationale congolaise, la gestion des ressources humaines et la base des données, la formation des commissaires, la formation en maintien de la paix et de l’ordre public, les doctrines de gestion de l’espace public et des unités d’intervention, les infrastructures ».

Parmi les objectifs du programme, Césaire Arisson, son responsable, parle de la modernisation des ressources humaines de la police avec onze résultats attendus, dont le renforcement de la direction générale des écoles et de la formation :

« Améliorer la gouvernance et les droits humains, lutter contre l’impunité et la corruption supposent une approche d’intervention dont les quatre piliers qui représentent nos objectifs : le cadre légal, la redevabilité, la formation, la gestion des ressources humaines et la gouvernance locale de sécurité ».

PARP III a achevé la construction et l’équipement d’une académie de police au village Kimpoko de Kinshasa, dont l’opérationnalisation attend le réaménagement des voies d’accès par le Gouvernement.

Les plus lus

Sur le même thème