RDC : six axes prioritaires du second mandat du Président Tshisekedi

Dans son discours inaugural de son second mandat, prononcé après son investiture samedi 20 janvier au stade des martyrs à Kinshasa, le Président Congolais Félix Tshisekedi s’est dit conscient des attentes de son peuple. Il a assuré qu’il mesure l’ampleur de la tâche qui l’attend et promis d’oeuvrer pour éviter les erreurs du passé  » […]
Félix Tshisekedi, Président de la République Démocratique du Congo, prononce le discours inaugural de son second mandat au stade des martyrs à Kinshasa, le 20 janvier 2024.© PRÉSIDENCE RDC

Dans son discours inaugural de son second mandat, prononcé après son investiture samedi 20 janvier au stade des martyrs à Kinshasa, le Président Congolais Félix Tshisekedi s’est dit conscient des attentes de son peuple. Il a assuré qu’il mesure l’ampleur de la tâche qui l’attend et promis d’oeuvrer pour éviter les erreurs du passé

 » Je m’engage à user de tout ce qui est en mon pouvoir pour que les erreurs du passé ne se reproduisent plus et pour que les actions nécessaires à l’avancement de notre pays soient promptement prises », a-t-il déclaré promettant de faire mieux durant son nouveau quinquennat

« À présent, il s’agit pour nous de transformer, durant les cinq prochaines années, les prouesses que nous avons réalisées et de parachever l’avènement d’un Congo plus uni, mieux sécurisé et plus prospère », a annoncé le chef de l’Etat réélu.

Un mandat axé sur six axes prioritaires

Félix Tshisekedi promet d’axer son second mandat autour de six objectifs prioritaires, notamment la transformations locale des produits miniers et agricoles congolais, le désenclavement des territoires et l’assainissement des villes.

« Ce nouveau quinquennat aura pour objectifs de créer plus d’emplois en accélérant la promotion de l’entreprenariat, de protéger le pouvoir d’achat de ménages en stabilisant le niveau de la stabilisation et en maîtrisant le taux de change, d’assurer avec beaucoup plus d’efficacité la sécurité de nos populations, de notre territoire, de nos biens,  de poursuivre la diversification de notre économie et d’accroitre sa compétitivité, de garantir plus d’accès aux services de base et renforcer l’efficacité des services  », a déclaré le chef de l’Etat.

Rendre effectif le rôle du porte-parole de l’opposition

S’adressant à ses adversaires politique de l’opposition qui ont participé à l’élection présidentielle du 20 décembre 2023, le Président Félix Tshisekedi a promis de s’impliquer pour rendre effectif le rôle du porte-parole de l’opposition.

« Vous êtes donc une composante consubstantielle à l’évènement de ce jour. Et vous avez, à juste titre, votre place dans la gouvernance de notre pays. En ma qualité de garant de la cohésion nationale, j’y veillerai, au même titre que j’exhorterai au Parlement d’assurer l’effectivité du rôle de porte-parole de l’opposition que cette dernière voudra bien désigner conformément à la Constitution », a promis Félix-Antoine Tshisekedi.

Le Président Congolais a également promis de travailler pour mettre fin à la dépréciation du franc congolais face aux devises étrangères et créer plus d’emploi des jeunes.

Les plus lus

Sur le même thème