RDC : Le Député National Chérubin Okende est mort assassiné

L'opposant et Député National, Chérubin Okende Senga est mort assassiné. Le Président de son parti politique Ensemble pour la République, Moïse Katumbi parle d'un assassinat politique et un crime d'Etat.Il promet l'ouverture d'une enquête indépendante pour faire la lumière.
Chérubin Okende au cimetière Sapin à Lubumbashi devant la tombe de Virginie Chapwe Mwenda, mère biologique de Moïse Katumbi en janvier 2023.© Compte Twitter de Chérubin Okende

Le corps sans vie du Député Nationale de l’opposition Chérubin Okende Senga a été retrouvé sur le siège conducteur de sa voiture, dans les petites heures du matin du jeudi 13 juillet 2023 à Kinshasa.Il était criblé de balles et rouge du sang.

Les proches de l’élu de Kinshasa avaient alerté sur sa disparition mercredi alors qu’il était parti solliciter la dérogation de la date de son rendez-vous à la cour constitutionnelle dans la journée.

Le Chef de l’État Félix Tshisekedi se dit consterné pour cet assassinat et enjoint la justice de faire la lumière autour du crime pour sanctionner les coupables
« Le Président Félix Tshisekedi a appris avec consternation, ce matin, la disparition dans des conditions tragiques, de monsieur Chérubin Okende, ex-ministre des Transports et Voies de communication.
Le Chef de l’État présente ses condoléances à la famille ainsi qu’aux proches de l’Honorable Okende. Il enjoint la Justice à faire toute la lumière sur ce dossier afin de sanctionner les coupables de cet acte ignoble.», lit-on sur le compte Twitter de la Présidence de la République.

Dans un communiqué, le Président de l’Assemblée Nationale demande au Gouvernement et à la justice d’ouvrir des enquêtes « intégrales et inclusives dans tous les sens pour identifier et sanctionner dans toute la rigueur de la loi les auteurs de ce crime odieux »

Sur le vif, l’opposant President du parti politique Ensemble pour la République, Moïse Katumbi parle de manière tranchée d’un assassinat politique.Il promet l’ouverture d’une enquête indépendante pour faire la lumière autour d’un “crime d’Etat » qui rappelle les circonstances de l’assistant il y a 13 ans de l’activiste de droits de l’homme Floribert Chebeya toujours à Kinshasa
«Ce crime odieux d’un politicien ressemble à l’affaire Chebeya. Une enquête indépendante doit être conduite pour que la lumière soit faite sur ce qui ressemble à un crime d’Etat. Adieu Cherubin»,

L’opposant Martin Fayulu évoque pour sa part l’hypothèse d’un assassinat politique.Il se dit choqué et atterré
«Je suis choqué et atterré d’apprendre l’assassinat de Chérubin Okende, Porte-parole de Ensemble pour la République. Ce crime odieux, qui s’apparente à un assassinat politique, ne peut rester impuni. Sincères condoléances à sa famille biologique et au parti Ensemble», écrit-il sur son compte Twitter.

Chérubin Okende était Porte-parole du parti politique Ensemble pour la République de l’opposant Moïse Katumbi.
Il avait démissionné de son poste du Ministre de transport et voies de communication en décembre 2022 après le départ de son parti de la coalition au pouvoir union sacrée de la nation.

Les plus lus

Sur le même thème