RDC : la cour constitutionnelle statuera lundi 08 janvier sur les contentieux de la présidentielle

La Cour constitutionnelle a dans son extrait de rôle du vendredi 05 janvier promis de siéger lundi 08 janvier sur la requête en annulation des élections déposée par le candidat Theodore Ngoy Ilunga wa Nsenga. « La Cour constitutionnelle, siégeant en matière de contentieux des résultats à l’élection présidentielle appellera à son audience publique de […]
( Archive) cour constitutionnelle de la RDC. © Droits tiers.

La Cour constitutionnelle a dans son extrait de rôle du vendredi 05 janvier promis de siéger lundi 08 janvier sur la requête en annulation des élections déposée par le candidat Theodore Ngoy Ilunga wa Nsenga.

« La Cour constitutionnelle, siégeant en matière de contentieux des résultats à l’élection présidentielle appellera à son audience publique de ce lundi (…) l’affaire M. Théodore Ngoy Ilunga wa Nsenga contre Céni », à écrit la haute cour.

Les opposants au régime du Président Félix Tshisekedi s’insurgent contre le processus électoral qu’ils accusent de beaucoup d l’imperfections.
La Commission Électorale Indépendante a proclamé le 31 décembre 2023, le Chef de l’Etat sortant Félix Tshisekedi vainqueur de la présidentielle avec 73,34 ℅ de voix.
Il est suivi de l’opposant Moïse Katumbi qui n’a réalisé que 18 ℅ de suffrages.

Ayant glané 0,02℅ à la présidentielle du 20 décembre dernier, Théodore Ngoy est l’unique candidats malheureux à avoir saisi la cour constitutionnelle en annulation de l’ensemble du scrutin.
D’autres candidats ont simplement appelé la population à rejetter ces résultats déclarant n’avoir pas confiance en la cour constitutionnelle qu’ils accusent d’être inféodée au pouvoir.

Dans sa décision du 05 janvier, la Commission Électorale Nationale Indépendante a invalidé 81 candidats aux législatives nationales et provinciales notamment pour fraude, vandalisme et détention illégale des dispositifs électoraux de vote dans leurs milieux privés.

Les plus lus

Sur le même thème