RDC : La CENI entame les pourparlers avec l’opposition

Le quartuor de l’opposition politique composé de Martin Fayulu de l’ECIDE, Matata Mponyo de LGD, Delly Sessanga de ENVOL et Dieudonné Bolenge Tenge, secrétaire général d’Ensemble pour la République représentant de Moïse Katumbi a échangé avec Denis Kadima, président de la CENI vendredi 30 juin 2023.Cette rencontre s’inscrit dans le cadre d’une série de pourparlers […]
En veste blanche, le Président de la CENI Denis Kadima Kazadi à la table de négociation avec quatre leaders de l’opposition congolaise, vendredi 30 juin 2023 au fleuve Congo hôtel à Kinshasa.Ph/CENI

Le quartuor de l’opposition politique composé de Martin Fayulu de l’ECIDE, Matata Mponyo de LGD, Delly Sessanga de ENVOL et Dieudonné Bolenge Tenge, secrétaire général d’Ensemble pour la République représentant de Moïse Katumbi a échangé avec Denis Kadima, président de la CENI vendredi 30 juin 2023.
Cette rencontre s’inscrit dans le cadre d’une série de pourparlers que la Commission électorale nationale indépendante, CENI a initié avec l’opposition en vue d’un processus électoral inclusif, consensuel et apaisé.
Devant la presse au sortir d’un long entretien, les leaders de l’opposition ont précisé qu’ils ont évoqué toutes les questions liées au processus électorale en cours avec le Président de la CENI.

La Commission électorale nationale indépendante (CENI) s’engage à afficher officiellement les noms des électeurs tels que recensés lors de l’opération d’identification et enrôlement des électeurs. Cela est l’une des réponses à la revendications des leaders de l’opposition.

Les leaders de l’opposition continuent d’exiger l’audit externe du fichier électoral. Martin Fayulu estime que la satisfaction de cette demande ne pourra pas perturber le calendrier électoral en cours.

« Il est essentiel que le fichier soit audité, parce que les élections se font sur base de confiance. Il[président de la CENI] a donné ses raisons. Il a reconnu que si ces genres de réunions étaient organisées avant, on n’aurait peut-être pas eu des problèmes aujourd’hui », a rapporté Martin Fayulu.

Martin Fayulu de l’ECIDE, Matata Mponyo de LGD, Delly Sessanga de ENVOL et Dieudonné Bolenge Tenge, secrétaire général d’Ensemble pour la République représentant de Moïse Katumbi devant la presse au fleuve Congo hôtel au sortir de l’audience avec le Président de la CENI Denis Kadima le 30 juin 2023.

« Nous avons suggéré au président de la CENI que nous puissions tous avancer. Vous affichez la liste, les opérations continuent, mais l’audit aussi se fait. Si l’audit nous révèle que le fichier était correct, nous serons d’accord. Mais si l’audit nous dit que ce fichier n’est pas consommable, nous prendrons nos responsabilités. Lui il va poser la question à la plénière et il reviendra vers nous », a-t-il ajouté.
Ce dernier a promis le boycott des élections par sa formation politique au cas où leurs revendications ne trouvaient pas satisfaction.

Les plus lus

Sur le même thème