RDC : invalidé par la CENI pour fraude, corruption et bourrage d’urne, Justin Kalumba proclamé parmi les 477 députés élus

Alors qu’il figure sur la liste de 82 candidats députés nationaux invalidés aux législatives nationales, provinciales et élections minicapales par la CENI pour fraude électorale et tant d’autres irrégularités, Justin Kalumba a été proclamé élu dans la circonscription électorale de Kasongo au Maniema lors de la publication des résultats provisoires de législatives nationales dimanche 14 […]
Justin Kalumba.© Droits tiers

Alors qu’il figure sur la liste de 82 candidats députés nationaux invalidés aux législatives nationales, provinciales et élections minicapales par la CENI pour fraude électorale et tant d’autres irrégularités, Justin Kalumba a été proclamé élu dans la circonscription électorale de Kasongo au Maniema lors de la publication des résultats provisoires de législatives nationales dimanche 14 janvier par la commission électorale.

Une source au sein de la CENI renseigne que, le candidat a obtenu gain de cause après son recours introduit à la centrale électorale et que de ce fait la décision sur sa réhabilitation sera publiée.

La CENI a rendu publique les noms de 477 députés nationaux élus sur les 500 qui doivent siéger à l’Assemblée nationale.

Les 23 députés restants viendront de circonscriptions de Masimanimba au Kwilu et Yakoma au Nord-Ubangi pour fraude où les élections avaient été annulées pour plusieurs irrégularités dont la fraude.
D’autres proviendront de Kwamouth dans le Maï-Ndombe ainsi que dans les territoires de Masisi et Rutshuru au Nord-Kivu où les élections n’ont pas encore été organisées à cause de l’insécurité.

Les 477 députés proclamés appartiennent aux
44 partis et regroupements politiques ayant atteint le seuil national d’éligibilité de 1℅ de 17.976.551 de suffrages valablement exprimés d’après les données fournies par la CENI.
Le parti présidentiel UDPS/ Tshisekedi vient en tête avec 66 députés.
La majeur partie d’autres élus appartiennent à la coalition au pouvoir union sacrée.

Quatre candidats députés qui s’étaient également présentés à l’élection présidentielle raflent eux aussi les sièges à l’Assemblée nationale.

Il s’agit de Matata Ponyo Mapon, élu à Kindu, Constant Mutamba à Lubao, Jean-Claude Baende à Mbandaka et Adophe Muzito.

Les plus lus

Sur le même thème