Kinshasa : les présumés kidnappeurs devant la justice

Après leur présentation à la presse lundi dernier, l’identification de présumés kidnappeurs de Kinshasa ouverte mardi devant le tribunal de grande instance de Kinshasa/ Gombe s’est poursuivie mercredi 05 juillet 2023 devant la même juridiction. L’audience publique du mercredi a eu lieu à l’esplanade de l’immeuble de la Territoriale, siège du ministère de l’Intérieur, Sécurité […]

Après leur présentation à la presse lundi dernier, l’identification de présumés kidnappeurs de Kinshasa ouverte mardi devant le tribunal de grande instance de Kinshasa/ Gombe s’est poursuivie mercredi 05 juillet 2023 devant la même juridiction.

L’audience publique du mercredi a eu lieu à l’esplanade de l’immeuble de la Territoriale, siège du ministère de l’Intérieur, Sécurité et Affaires coutumières. Les présumés criminels sont jugés en procédure de flagrance.
Quatre chefs d’accusation sont retenus contre eux; à savoir : association des malfaiteurs, enlèvement des personnes, assassinats et vols avec violences.Ils en courent la peine capitale.
« il s’agit d’une bande organisée ayant à sa tête Monsieur Ngala Lumamba Pidou Christian Bigboy qui est l’organisateur qui dirige ce groupe (…) C’est depuis des années que d’une façon ou d’une autre, ils participent à ces enlèvements. Vous verrez qu’il y a une répartition des tâches dans leur modus operandi, dans des enlèvements, les placements dans les véhicules et également dans les vols récurrents des motos… », a déclaré le ministère public lors de la présentation des faits reprochés aux prévenus.

Certaines victimes de enlèvements à Kinshasa se constituent partie civile et racontent leurs calvaire ou ceux de leurs proches victimes de cet ulcère.

Une foule nombreuse avait investi le lieu du procès scandant des cris hostiles contre les malfrats.
La population attend de la justice des sanctions exemplaires à l’endroit des présumés criminels au nombre desquels certains récidivistes.

Les plus lus

Sur le même thème