Kinshasa : Bientôt des patrouilles pour traquer les criminels

L’hôtel de ville de Kinshasa durci le ton face à la montée vertigineuse de la criminalité sur la ville caractérisée par des cas d’enlèvement. L’administration urbaine de la capitale a pris une certaine série de mesures, lors de la réunion du Conseil provincial de sécurité présidée par le Gouverneur de la ville Gentiny Ngobila Mbaka […]

L’hôtel de ville de Kinshasa durci le ton face à la montée vertigineuse de la criminalité sur la ville caractérisée par des cas d’enlèvement.

L’administration urbaine de la capitale a pris une certaine série de mesures, lors de la réunion du Conseil provincial de sécurité présidée par le Gouverneur de la ville Gentiny Ngobila Mbaka mardi 04 juillet.
« Il sera procédé, sur toute l’étendue de la ville, par les différents services de sécurité à des patrouilles mixtes et à l’érection des check-points pour traquer ces criminels et éradiquer ce phénomène qui cause psychose et insécurité », a indiqué Gratien Tsakala, ministre provincial de l’Intérieur, Sécurité et Justice de Kinshasa.

Ces nouvelles mesures de lutte contre la criminalité à Kinshasa interviennent un jour après la présentation par la police à la presse de 27 présumés criminels kidnappeurs et vendeurs d’organes humains à Kinshasa.
C’était à l’immeuble de la territoriale dans la commune de Lingwala à Kinshasa en présence du ministre de l’intérieur, sécurité et affaires coutumières Peter Kazadi Kankonde.

Les plus lus

Sur le même thème