CAN : après 7 ans, la RDC à nouveau en quart de finale vendredi prochain face à la Guinée

Après Angola-Nigéria, le deuxième 8e de finale de la Coupe d’Afrique des Nations programmévendredi 2 février opposera la Guinée à la République Démocratique du Congo. Les poulains de Sébastien Dessabre  se sont imposés dans la nuit de dimanche à lundi face aux Pharaons d’Égypte, finalistes de l’édition 2022, au terme d’une longue séance de tirs […]

Après Angola-Nigéria, le deuxième 8e de finale de la Coupe d’Afrique des Nations programmé
vendredi 2 février opposera la Guinée à la République Démocratique du Congo. Les poulains de Sébastien Dessabre  se sont imposés dans la nuit de dimanche à lundi face aux Pharaons d’Égypte, finalistes de l’édition 2022, au terme d’une longue séance de tirs au but (8-7) après le score d’un but partout au bout de 120 minutes à San Pedro. C’était le quatrième match nul de rang pour les deux formations depuis le début de la compétition en Côte d’Ivoire.
Le gardien égyptien Mohamed Abou Gabal a raté son penalty lors des tirs au but.Sourire aux lèvres, le portier Congolais Lionel Mpasi a transformé le sien pour le retour de la RDC en quart de finale de la CAN 7 ans après comme promis en conférence de presse d’avant match samedi par le sélectionneur  Sébastien Dessabre.

Dans le temps réglementaire la RDC avait ouvert la marque après une touche rapidement exécutée par Arthur Masuaku. Côté gauche de la surface, Yoane Wissa impulsait un centre fort dévié dans le but égyptien par Ahmed Hegagy avant que Meschack Elia ne pousse de la tête le ballon dans le but vide (1-0, 37e).

Le score aurait pu rester en l’état mais dans un duel aérien, Dylan Batubinsika a frappé de l’avant-bras gauche la tempe du capitaine des Pharaons dans la surface. L’arbitre a décidé d’un penalty après consultation du VAR. Mostafa Mohamed le transformait (1-1, 45e + 1, s.p.), son quatrième but en quatre rencontres.

Les deux équipes n’ont pas concrétisé leurs temps forts en deuxième période. Cédric Bakambu (53e) ou Chancel Mbemba (55e) n’ont pas cadré leurs reprises de la tête pour la RDC. Lionel Mpasi s’est imposé dans ses buts sur toutes les tentatives égyptiennes (Zizo, 61e, Attia, 64e, 90e + 6) qui ont mieux terminé physiquement le temps réglementaire.

Mais les Pharaons, privés de Mohamed Salah, revenu se soigner à Liverpool, ont perdu Mohamed Hamdy, sanctionné d’une deuxième jaune pour un tacle sur une cheville de Simon Banza (97e). Et beaucoup de leurs forces pour faire autre chose que défendre, à dix contre onze, dans une prolongation heurtée (cinq avertissements en tout), sans que le centre appuyé de Masuaku ne trouve preneur devant le but égyptien (106e).

Mostafa Mohamed et Arthur Masuaku n’ont pas cadré respectivement leurs troisième et quatrième tirs au but. À 7-7, le gardien égyptien Abou Gabal a envoyé son tir sur la barre de son homologue congolais. Et le gardien de Rodez (L2), Lionel Mpasi, tout sourire, a transformé le sien à contre-pied pour qualifier les léopards.

Les plus lus

Sur le même thème